4 conseils pour favoriser votre prise d’initiative

4 conseils pour favoriser votre prise d’initiative

D’après une étude de Jack Zenger et Joseph Folkman, basée sur plus de 50 000 évaluations à 360° (https://hbr.org/2014/04/what-a-players-do), la prise d’initiative fait partie des compétences qui distinguent le plus les contributeurs clés des autres collaborateurs. Cette capacité à dépasser les attentes et à proposer de nouvelles solutions est en effet de plus en plus recherchée par les entreprises qui souhaitent développer une culture intrapreneuriale (la mise en œuvre d’une innovation par un employé au sein de l’entreprise). Voici nos 4 conseils pour favoriser votre prise d’initiative ou celle des membres de votre équipe.

Exposez-vous en identifiant les projets clés

Prendre des initiatives, c’est s’exposer à des risques. C’est faire des choses que les autres ne font pas, sans qu’on vous le demande. Ce n’est jamais facile, quelque soit son niveau hiérarchique. La première étape pour y arriver est d’identifier les projets clés pour votre responsable, votre équipe ou votre entreprise. Prendre des initiatives est un acte individuel, mais vos initiatives ne seront jamais remarquées, encouragées ou reprises si elles ne s’inscrivent pas dans un projet collectif. Commencez par identifier les projets clés pour les autres, avant d’agir individuellement.   

Etablissez un cadre de confiance

La prise d’initiative suit le même processus que la créativité : tenter de nouvelles choses, les tester, se tromper, corriger ses erreurs, tester à nouveau, pour, après différentes tentatives réussir. Ce processus itératif n’est possible que si vous évoluez dans un cadre de confiance qui permet le droit à l’erreur. En tant que salarié, apprenez à connaître vos points forts. Bâtissez sur eux en identifiant des projets où vous pourrez les mettre en œuvre, ce qui renforcera votre confiance. En tant que manager, assurez vous que les règles du jeu sont claires au sein de votre équipe. Faites-en sorte de créer un contexte et un climat favorable à la prise d’initiatives. 

Agissez étape par étape

On peut prendre des initiatives à tous les niveaux de l’entreprise. Mais si vous n’êtes pas membre du comité de direction, avant de vous lancer sur le projet stratégique de votre entreprise, demandez à votre manager d’intervenir sur un sujet, un projet ou dans un rendez-vous client. Puis petit à petit, intervenez sur des sujets plus ambitieux. A chaque projet, échangez avec votre manager, demandez-lui un feedback, et au fur et à mesure, il vous laissera de plus en plus d’autonomie. Sachez aussi donner sans attendre en retour. Cela vous permettra de sortir de votre zone de confort. Si vous échouez, vous minimiserez vos risques de décevoir les attentes. Si vous réussissez, vous serez en position de force pour négocier une juste rétribution de votre prise d’initiative.

Faites savoir

Il est essentiel de savoir mettre en avant ses initiatives. Il ne s’agit pas d’être prétentieux mais d’obtenir la reconnaissance méritée dans le cas d’une prise d’initiative réussie. L’entretien annuel est, par exemple, un rendez-vous formel qui vous permet de mettre en avant vos initiatives. Pendant la préparation de votre entretien, prenez le temps de parcourir vos e-mails passés et sélectionnez les moments ou les projets où vos prises d’initiative se sont avérées bénéfiques. Restituez de façon claire et précise le problème auquel vous avez été confronté et la manière dont vous l’avez réglé. Sachez aussi mentionner vos réussites autour de la machine à café, ou lors de vos réunions d’équipe. Les réseaux sociaux professionnels ou d’entreprise sont aussi des vecteurs de communication de vos initiatives réussies. Encore une fois, il ne s’agit pas tant de se mettre en avant individuellement que de diffuser une information qui ne sera pas nécessairement transmise sans vous.

Laisser un commentaire

Fermer le menu