Comment bien télétravailler

Comment bien télétravailler

Les bienfaits du télétravail sont multiples : augmentation de l’efficacité au travail, baisse du niveau de stress, de l’impact environnemental[1] … Pourtant le télétravail exige de suivre quelques bonnes pratiques, car on ne travaille pas à la maison comme on travaille au bureau. Voici nos 3 conseils pour bien télétravailler.

  1. Séparer vie professionnelle et vie personnelle

Le télétravail peut vite semer le flou entre vie professionnelle et vie personnelle. Il est essentiel de se fixer des limites dans le temps et dans l’espace.

  • Fixez-vous des plages de travail à respecter et communiquez-les.

En effet, télétravailler signifie le plus souvent travailler à domicile avec potentiellement ses enfants ou son conjoint. Dès lors, il est compréhensible que vous puissiez être indisponible entre 16h et 17h pour organiser le goûter ou les devoirs. Si c’est le cas, avertissez votre manager ou votre équipe, que vous ne serez pas disponible dans cette tranche horaire et que vous serez en revanche disponible plus tard ou plus tôt le matin.

Quoiqu’il en soit, fixez-vous des heures ou des jours de télétravail et communiquez-les, afin que chacun sache quand vous êtes disponible.

  • Définissez, dans la mesure du possible, votre espace de travail

Trouvez un bureau ou une table de travail dans la maison afin de bien délimiter votre espace de travail. En effet, si votre ordinateur est allumé sur la table du salon ou dans la salle à manger, vous risquez de travailler à toutes heures. Quand le télétravail s’installe dans le temps, demandez à votre manager ou à votre entreprise de vous fournir les moyens nécessaires au télétravail (ordinateur, outils de visio-conférence, assurance, …) et formalisez contractuellement les modalités de votre télétravail pour éviter tout risque professionnel (par un accord individuel ou collectif).    

  • Posez le cadre avec son entourage

Afin de ne pas être déranger de façon incessante, il est aussi important de poser un cadre avec son entourage et de leur faire comprendre, que bien que vous restiez à la maison, vous êtes au travail. Par conséquent, expliquez-leur calmement et clairement que vous ne souhaitez pas être interrompu.

  1. Garder le lien avec ses interlocuteurs

Le télétravail procure souvent un sentiment de liberté : pas de trajets fatigants, de rythme imposé par l’entreprise, une organisation sur mesure…. Mais attention à ne pas vous isoler. Essayez d’avoir à minima des échanges deux fois par jour avec vos collègues :

  • Passer un coup de téléphone plutôt qu’envoyer un email,
  • Faites des points quotidiens ou tous les deux jours avec votre manager
  • Organiser votre pause-café de manière virtuelle
  • Demander régulièrement du feedback à vos interlocuteurs
  1. Maintenir son efficacité personnelle

Le télétravail, quand il est bien aménagé, augmente la productivité au travail. C’est un fait de mieux mieux établi. D’après une enquête de l’Observatoire du Télétravail réalisé en 2012 : 77% des personnes interrogées considèrent que le télétravail augmente leur productivité. Une autre étude assez célèbre menée en 2015 par un professeur de Stanford dans une agence de voyage Chinoise de plus de 16 000 employés[2], a permis de montrer que le télétravail pouvait réduire l’absentéisme et augmenter la productivité des salariés de plus de 13%. Mais pour cela, il faut savoir gérer son temps de travail. Cela signifie prendre des pauses et organiser son planning.

Pour mieux gérer son temps et son planning

  • Adoptez une routine en essayant de vous fixer des heures de télétravail précises
  • Apprenez à gérer l’urgent et l’important : souvent en télétravail, on cherche à répondre le plus vite possible aux sollicitations : appels, emails, messages, … pour montrer que l’on travaille. Hormis les messages ou appels à caractère d’urgence, continuez ce que vous faites et répondez plus tard, afin d’éviter vous d’interrompre
  • Organisez votre planning avec la méthode suivante

Cette méthode propose d’organiser votre agenda de la semaine en réservant des créneaux pour certaines tâches planifiables.

En début, milieu et fin de journée bloquer 30 minutes pour traiter vos emails

Tous les jours à 10h, 30 minutes pour la réunion d’équipe

Tous les Lundis à 16h, le point sur les indicateurs d’activité, …

Et ainsi de suite

En tant qu’expert ou manager, gardez, par exemple, 1 heure de libre tous les jours entre 16h30 ou 17h30, durant laquelle vos collègues savent que vous êtes disponible pour échanger, donner un avis, faire un arbitrage …

[1] EN 2015, Xeros a calculé que le télétravail permettait à ses salaries de rouler 148 millions de kilomètres en moins et de réduire leur impact carbone de 41 000 tonnes.

[2] Bloom, N., Liang, J., Roberts, J., & Ying, Z. J. (2015).Does working from home work? Evidence from a Chinese experiment. The Quarterly Journal of Economics130(1), 165-218.

Laisser un commentaire

Fermer le menu