Développer un esprit critique

Le World Economic Forum a établi qu’à l’horizon 2022 « l’esprit critique » serait une compétence essentielle dans nos entreprises. Encore faut-il savoir ce que « esprit critique » veut dire… L’esprit critique, c’est une capacité à cheminer dans une recherche de pertinence et d’efficacité. Il s’agit de penser mieux. C’est une arme essentielle à l’heure de l’abondance d’informations engendrée par l’essor exponentiel du web et des « Fakes News ».

Avoir l’esprit critique demande de la discipline. Voici des étapes importantes pour développer votre esprit critique :

  • Remettez vos suppositions en question. Nous faisons tous énormément de suppositions. Mais qu’en serait-il si ces suppositions se révélaient fausses ou tout du moins, pas entièrement justes ?

Quelles suppositions considérez-vous comme des acquis alors qu’elles pourraient s’effondrer à la lumière d’une analyse plus approfondie ?

  • Ne considérez pas une information comme vraie avant de l’avoir étudiée vous-même. Nous avons tendance à considérer une information comme vraie lorsqu’elle vient d’une source que nous estimons digne de confiance. Il serait en réalité préférable de vérifier toutes les informations auxquelles nous sommes confrontés, quelle qu’en soit la source, même si cela demande du temps et de l’énergie.

Enquêtez sur les informations dont vous doutez. Si vous ne vous sentez pas satisfait d’une explication, demandez à la personne de développer sa réponse. Si un fait vous semble exact, lisez davantage à son sujet ou faites-en l’expérience vous-même. Il est essentiel de différencier les faits et leur interprétation.

  • Remettez les choses en question. Vous venez d’apprendre à remettre en question les suppositions et les sources de vos informations. Vous allez désormais apprendre qu’il vous faudra remettre en question… absolument tout le reste ! Se poser des questions est la clé de l’esprit critique. Si vous ne savez pas quelles questions poser ou ne posez pas les questions que vous avez en tête, vous n’obtiendrez jamais de réponses. Développez vos perspectives, ne vous contentez pas d’une seule option.
  • Comprenez vos propres biais. Le jugement humain peut être subjectif, irrationnel et malveillant. Comprendre quels sont vos biais et la façon dont ils affectent votre jugement vous aidera à appréhender au mieux les informations.

  • Ayez plusieurs longueurs d’avance. Soyez proactif. Ne vous contentez pas d’avoir une longueur d’avance. Ayez plusieurs longueurs d’avance. Essayez d’imaginer les évolutions futures qui pourraient affecter les problèmes auxquels vous faites face.

  • Échouez jusqu’à réussir. N’ayez pas peur de l’échec. Les échecs ne sont que des moyens de déterminer ce qui ne fonctionne pas. Utilisez les échecs à votre avantage en en tirant des leçons et en vous remettant en question.