Domoscio et 5Feedback annoncent leur partenariat

Domoscio

Domoscio et 5Feedback annoncent leur partenariat pour mieux
évaluer et développer les soft skills

Nous y sommes : les solutions Domoscio et 5Feedback sont intégrées et prêtent à être déployées ! Grâce à ce partenariat technologique et commercial entre les deux sociétés, toute entreprise peut désormais conjuguer les bénéfices du feedback entre pairs et de l’adaptive learning pour évaluer les compétences comportementales de ses salariés et accompagner leur développement de manière individualisée. 

Les soft skills au centre de l’organisation

Que l’on parle de compétences comportementales, de compétences douces, de qualités personnelles ou de soft skills, une chose est sûre : elles sont essentielles pour faciliter la collaboration, l’innovation et la performance au travail et les seules compétences techniques ne suffisent plus. Il y a quelques semaines, Forbes France sortait un classement des 15 soft skills à maîtriser en entreprise. Parmi ces compétences, on retrouve par exemple la communication, la résolution de problèmes ou la gestion du temps.

Il est important d’avoir conscience que ces compétences, bien que non techniques, peuvent être acquises par un salarié. Leur assimilation est généralement un processus plus lent comparé à des compétences techniques et elle peut se faire dans la vie personnelle, dans la vie professionnelle, en formation… ou en combinant ces trois éléments. A titre d’exemple, même s’il existe des formations pour apprendre à être un bon communiquant, les compétences liées à la communication seront mieux développées par un individu s’il s’entraîne et s’efforce à bien communiquer dans sa vie personnelle et professionnelle.

Favoriser la culture du feedback pour évaluer les soft skills

La difficulté avec les soft skills, c’est qu’elles sont plus difficiles à évaluer au sein d’une organisation. Le quiz, très utile pour évaluer des savoir théoriques, n’est pas adapté à des compétences comportementales. Le questionnaire d’auto-évaluation présente un biais puisque c’est le salarié qui estime lui-même le niveau qu’il pense avoir. Et l’évaluation par le manager, bien que beaucoup plus adaptée à ce type de compétences, est parfois subjective et ne représente l’avis que d’une seule personne.

Avec 5Feedback, les softs skills des salariés sont évaluées par notre environnement professionnel grâce à des feedbacks précis sur des comportements observables. Depuis une application mobile, chaque utilisateur demande un feedback à ses collègues avec qui il collabore au quotidien : ceux-ci recevront alors une notification leur indiquant que leur collègue a demandé un feedback sur une ou plusieurs compétences. Le salarié qui émet la demande rentre ainsi dans une logique de mesure de ses compétences comportementales et pourra mieux se connaitre, identifier des forces et points de progrès. Depuis son tableau de bord, il a une vision claire des soft skills ou des comportements qu’il a besoin de développer.

Développer les soft skills : oui, mais de façon individualisée !

C’est à ce moment que l’adaptive learning intervient. Il fait le lien entre le besoin de compétences de chaque salarié et la solution la plus adaptée en matière de formation. Avec Domoscio, l’entreprise peut définir des niveaux de maîtrise à atteindre par ses salariés pour chaque compétence. L’attendu sera parfois le même pour tous les salariés mais, pour certaines compétences, on peut définir des niveaux à atteindre différents selon les métiers : on peut par exemple attendre d’un commercial une excellente maîtrise des compétences liées à la communication, tandis que l’on n’en attendra pas autant d’un métier technique qui n’est pas en interaction avec les clients.

L’écart entre l’évaluation des soft skills du salarié et la maîtrise attendue à son poste représente son besoin de développement. Depuis sa plateforme de formation, chaque personne peut alors bénéficier grâce à Domoscio d’un plan de développement individualisé : Domoscio recommande au salarié les contenus pédagogiques, présents dans le catalogue de formation de l’entreprise, qui lui permettront de se former uniquement sur les compétences sur lesquelles sa maîtrise est insuffisante.

En quoi consiste l’intégration Domoscio-5Feedback ?

Le partenariat entre les deux sociétés est avant tout technologique : les solutions sont désormais connectées, ce qui permet à Domoscio de collecter en temps réel les données de feedback pour chaque salarié afin de lui construire un plan de formation individualisé. Plus concrètement, les salariés de l’organisation utilisent l’application mobile 5Feedback pour donner du feedback sur les soft skills de leurs pairs : dès que suffisamment de feedback sont recueillis pour évaluer les compétences d’une personne, l’information est envoyée à Domoscio. De cette façon, lorsque le salarié se connectera à sa plateforme de formation (le LMS de l’organisation), le module Domoscio lui préconisera des contenus pédagogiques (physiques ou numériques) adaptés à son niveau de compétence et à ses attendus métier.

Les deux partenaires apportent ainsi aux entreprises une solution tout-en-un permettant de mettre en œuvre une vraie culture du feedback au sein de l’organisation, qui encourage les salariés à se poser la question de leur maîtrise des compétences comportementales, qui permet d’obtenir une évaluation riche de la part de plusieurs pairs, et ensuite, de trouver la réponse formation la plus adaptée à leurs besoins de développement.Contactez-nous pour une démo !

Domoscio est spécialisé dans l’analyse de la data au service du développement des compétences. Ses solutions sur-étagère s’intègrent dans le dispositif de formation de toute entreprise afin d’identifier le profil et les besoins de chaque salarié, de lui offrir un parcours de formation optimisé et de l’accompagner dans l’ancrage des compétences sur le long terme.

5Feedback propose une solution pour développer la culture du feedback et mesurer les soft skills. La solution a été créé à partir des derniers travaux de recherche en management et en partenariat avec des experts d’universités américaines, HEC Paris ou la London Business School

Laisser un commentaire

Fermer le menu